STANLEY" TOOKIE" WILLIAMS

Publié le par abdo

PAYS : Etats-Unis NOM : Williams PRÉNOM : Stanley Tookie NATIONALITÉ : Américaine DATE D'ARRESTATION : 1981 L'AFFAIRE : les faits, l'accusation, le déroulement du procès A 17 ans, Stanley a cofondé le gang des Crips. En 1981, il a été déclaré coupable de 4 meurtres et condamné à mort, bien qu’il ait toujours clamé son innocence à propos de ces crimes. Le dossier reposait sur des preuves indirectes, basées sur des témoignages d’individus qui, selon la 9ème Cour d’Appel avaient « des antécédents pour le moins douteux et susceptibles de mentir dans le but d’obtenir la clémence de l’Etat en ce qui concerne les accusations portées contre eux ou la sentence prononcée ». Des empreintes digitales et des traces de chaussures ont été retrouvées sur le lieu du crime, mais aucune n’appartenait à Stan et leur origine n’a jamais été identifiée. Le procureur a éliminé du jury toutes les personnes identifiées comme afro-américaines, a fait entraver Williams pendant le procès et l’a comparé à un animal de la jungle au cours de son discours final. Au cours de sa détention, Stanley a connu une transformation spirituelle. Il a renoncé à l’esprit des gangs et a prononcé des excuses publiques pour son rôle dans la promotion de la violence des gangs. Il a décidé qu’il consacrerait le reste de son existence à aider les enfants à prendre de meilleures décisions que celles qu’il avait prises. Dans cet objectif : * Il a écrit 9 livres pour les enfants à propos des dangers de la vie dans un gang, qui ont pu transformer la vie de milliers de jeunes gens tout autour du monde. * Il a créé un Protocole pour la paix dans les rues, qui a pu être utilisé pour établir des trêves par des délégations de gangs rivaux dans le pays et dans le monde. * A chaque fois que c’est possible, il s’adresse aux enfants des écoles de tous âges, aux enseignants, aux délinquants juvéniles, aux membres de gangs, aux directeurs d’écoles, pour dire la nécessité de mettre fin à la violence des gangs et souligner l’importance d’une scolarité prolongée. * Il a été porteur d’espoirs pour des milliers de jeunes en danger en Californie, aux Etats-Unis et dans le monde. En reconnaissance de son travail, Stanley Tookie Williams a été nominé 5 fois pour le Prix Nobel de la Paix et 4 fois pour le Prix Nobel de Littérature. Même les dirigeants de la prison de Saint-Quentin reconnaissent que Stan est un homme transformé. En août 2004, un comité d’évaluation de Saint-Quentin a « fait l’éloge de Williams pour son action positive au cours des dix dernières années ». Le lieutenant G. Fuller a même affirmé que « au cours de son affectation dans le Bloc Est, il n’a jamais vu Williams en relation avec un gang quelconque ».

Publié dans street life

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article